Comment organiser la chambre de votre enfant pour favoriser un bon sommeil ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Élever un enfant implique beaucoup de responsabilités, souvent même plus que les parents ne le pensent au départ. Non seulement vous assurez la sécurité de vos enfants et guidez leurs expériences d’apprentissage et de croissance, mais il vous incombe également de veiller à ce que leur environnement domestique soit confortable et sain.

Nombreux sont ceux qui ne réalisent pas, avant que leurs enfants ne deviennent des tout-petits, que le choix du mobilier et de la décoration de la chambre d’un enfant a autant d’impact sur lui que les règles que vous établissez et les conversations que vous avez. Très vite, vous vous retrouverez à installer des tables de bricolage, des aires de jeux de rôles et des tabourets marchepieds pour la cuisine et la salle de bains. Mais qu’en est-il de la façon dont votre enfant dort ?

A voir aussi : Qui peut demander une enquête sociale ?

La décoration de la chambre d’un enfant est l’une des décisions les plus amusantes que vous ayez à prendre lorsque vous élevez des enfants. Des murs colorés, des coffres à jouets et une décoration amusante sont autant de caractéristiques d’une chambre d’enfant conçue avec amour, mais étonnamment peu de parents savent comment construire une chambre qui favorise également un sommeil sain. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez conserver tous les murs et jouets aux couleurs vives, à condition de disposer des éléments clés nécessaires à un sommeil profond et à des rêves d’enfant agréables.

Séparer jeu et sommeil

Le premier conseil, le plus important, doit guider à la fois la conception de la chambre et la façon dont vous gérez l’heure du coucher. Dans la plupart des maisons, la salle de jeux d’un enfant est également sa chambre. C’est logique, car vous pouvez garder toutes les possessions de votre enfant au même endroit et lui apprendre à être responsable en l’encourageant à s’assurer que les jouets retrouvent régulièrement le chemin de sa chambre et de son coffre à jouets. Cependant, si vous ne faites pas attention, le sommeil peut être mis en danger parce que le jeu se déroule à proximité du lit, voire sur le lit.

A voir aussi : L’acte de naissance : un document administratif central dans l’administration française

Comprendre l’association au sommeil

L’esprit humain a besoin de signaux clairs pour savoir quand il est temps de dormir et quand il est temps d’être éveillé. Notre esprit associe certains lieux et activités à l’éveil nécessaire et l’heure du sommeil au fait de se rendre littéralement au lit. Le lit lui-même doit être réservé au sommeil, de sorte que lorsque vous grimpez dans le lit, votre esprit sait qu’il est l’heure de s’endormir et qu’il est sûr de s’endormir. Si votre enfant joue sur son lit ou à proximité, il aura plus de mal à s’endormir à l’heure du coucher et sera également plus susceptible de se lever au milieu de la nuit pour continuer à jouer, et si vous enfant persiste à se réveiller la nuit, vous trouverez ici 9 conseils pour pallier ce problème.

Changer les modes de chambre à coucher

Il existe deux façons claires d’aménager la chambre de votre enfant pour lui permettre de jouer sans nuire à son sommeil. La première est la séparation physique. Créez deux sections significatives de la pièce et établissez où le jeu se déroule loin du lit. Cela peut se faire à l’aide d’un tapis décoratif spécial que l’enfant associe au temps de jeu ou en utilisant des meubles pour créer une barrière littérale entre les zones de jeu et de sommeil.

Une autre solution, surtout pour les petites chambres, consiste à créer une chambre à deux modes. Il s’agit de changer la pièce entre les heures d’éveil et de sommeil de sorte que le changement lui-même signifie l’heure du coucher. Pour ce faire, vous pouvez faire le lit d’une certaine manière, peut-être avec une couverture spéciale considérée comme sûre pour jouer. Vous pouvez également concevoir le lit de manière à ce qu’il puisse être rangé en le faisant rouler ou même en le transformant en lit murphy. Cela permettra à votre enfant d’utiliser sa chambre à deux fins, et même d’utiliser l’espace du lit pour jouer, tout en faisant de l’heure du coucher un événement spécial et séparé.

La question de la veilleuse

Des études ont montré que la plupart des gens, y compris les enfants, dorment mieux dans une pièce presque totalement sombre. Bien sûr, de nombreux enfants veulent des veilleuses et les parents préfèrent laisser une lumière douce allumée pour que leur enfant puisse trouver son chemin lors de la pause pipi de minuit. Pour la plupart des parents, la meilleure solution consiste à minimiser la lumière et à placer la veilleuse dans un endroit utile, mais peut-être pas directement visible depuis le lit.

Faites-vous un devoir d’éliminer les lumières électroniques inutiles de vos appareils, y compris en rangeant les appareils électroniques dans une couverture pour cacher les petits points lumineux qui accompagnent toute chambre moderne. Une petite veilleuse branchée sur une prise près de la porte sera le plus souvent hors de vue. Le plus grand débat est celui de l’horloge numérique, avec laquelle nous avons tous du mal. Recherchez une horloge dont l’intensité peut être réduite ou même supprimée pour les jeunes enfants pour lesquels vous gérerez de toute façon l’heure du réveil.

Fournir une literie propre et confortable

Soyons francs, les enfants sont désordonnés et leur literie doit résister à beaucoup de choses. Commencez par une housse en plastique non collante pour les enfants de moins de sept ans, afin de réduire l’embarras lié à un accident occasionnel et imprévisible. Ensuite, il vous faut des draps robustes et respirants, en haut comme en bas. Recherchez des draps en coton ou en bambou qui évacuent l’humidité de la transpiration nocturne de votre enfant et qui sèchent rapidement pour un confort tout au long de la nuit, même pendant les nuits chaudes ou lorsque votre enfant est malade.

Choisir un oreiller

Chacun a sa propre préférence en matière d’oreillers, même vos enfants. Laissez votre enfant en tester quelques-uns, plus ou moins duveteux, fermes et épais, pour connaître ses préférences, puis choisissez un oreiller hypoallergénique aux qualités appropriées. Votre enfant peut préférer un oreiller mince pour dormir sur le ventre, un gros oreiller duveteux dans lequel il peut s’enfoncer, ou même une pile d’oreillers pour le soutenir légèrement la nuit.

Laver les draps chaque semaine

Enfin, veillez à ce que les draps soient lavés au moins une fois par semaine, avec des lavages spéciaux après des nuits particulièrement transpirantes ou des accidents. Vous vous assurerez ainsi que votre enfant dort toujours sur des draps frais et doux, sans accumulation de sueur, d’huiles et de cellules de peau qui peuvent rendre un drap raide et rugueux. Il n’y a pas de mal à avoir besoin de nouveaux draps tous les ans environ, à cause du lavage, pour garantir à votre enfant un sommeil sain et de qualité.

Instaurer un rituel du coucher

La dernière façon de favoriser un sommeil sain chez votre enfant est de faire en sorte que l’heure du coucher soit absolue dans votre maison. Il devrait y avoir un ensemble d’activités que vous et votre enfant faites ensemble dans le même ordre chaque soir avant de le mettre au lit. Tout comme un bon rituel du coucher peut vous aider à vous endormir, il peut également faire savoir au petit esprit actif de votre enfant qu’il est temps de s’installer pour se reposer et rêver. Cette routine peut commencer dès une heure ou deux avant le coucher, avec un dernier jeu ou un dernier film ensemble et une collation pour le coucher. La plupart des heures de coucher incluent le changement de pyjama, le brossage des dents et le passage du lit du mode jour au mode nuit. Plus le rituel du coucher est régulier et prévisible, plus il sera facile pour votre enfant de passer d’une journée active à un sommeil profond pendant la nuit.

Il est important de créer un environnement et une routine adaptés à l’heure du coucher pour votre enfant afin de tracer une ligne de démarcation entre le jeu dans la journée et un sommeil sain. En faisant des choix judicieux et en guidant votre enfant vers une heure de coucher cohérente chaque soir, vous pouvez l’aider à s’endormir plus profondément et réduire les risques de réveil au milieu de la nuit. Cela améliorera son énergie et sa concentration chaque jour. Pour plus d’informations sur la façon d’aménager la chambre d’un enfant pour un sommeil plus profond et plus agréable pour les parents et les enfants, contactez-nous dès aujourd’hui !

Partager.