La poésie : un aperçu des différents types de poèmes

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

De manière générale, la poésie est un genre littéraire ancien. Elle est aussi un Art d’utiliser les sons, les rythmes d’une langue pour exprimer une émotion, une sensation. Il existe ainsi plusieurs types de poésie avec des caractéristiques variées. Il s’agit principalement de la poésie fixe et de la poésie libre. Découvrez donc dans cet article, un aperçu des différents types de poèmes. 

La poésie fixe

La poésie fixe est un type de poème qui respecte les codes et les règles de composition. Et ce, avec une structure toujours identique. Ces règles prennent en compte, le nombre et le type de vers ou de strophes. Cependant, il y a différents modèles de poésie fixe qui sont :

Lire également : Crédit immobilier : les Français s’endetteront moins en 2019

La ballade

La ballade est une poésie qui a fait son apparition au moyen-âge. C’est un type de poésie qui est composé de trois strophes de la même longueur. De plus, elles se terminent toutes par un refrain qui tient le plus souvent sur un seul vers.

Ici, le plus employé est le décasyllabe, vers de dix syllabes. À cela s’ajoute une dernière strophe, plus courte et qui se nomme l’envoi. 

A lire en complément : Stockage du thé à la camomille ?

Le rondeau

Le rondeau est une poésie qui a fait son apparition au moyen-âge. Très souvent, il est employé pour les sujets galants.

Il est constitué de trois strophes et de treize ou quatorze vers. Dans cette poésie, le premier hémistiche est repris pour composer un refrain. Et cela, juste à la fin de la deuxième et la troisième strophe.

Le sonnet

Celui-ci a fait son apparition en France à partir de la Renaissance. C’est-à-dire qu’il était déjà utilisé dans la poésie italienne.

Sa composition est faite de deux quatrains et de deux tercets. Le plus souvent, le type de vers utilisé est en alexandrin. De plus, la conclusion du poème qui se nomme la chute et est formé à partir du dernier vers.

L’ode

Il s’agit ici, du modèle de poétique du poème lyrique qui naît dans l’Antiquité.

L’ode contient ainsi plusieurs groupes de trois strophes de même longueur. Généralement, cette poésie, célèbre une personne, un sujet religieux ou philosophique.

Le pantoum

Le pantoum, une poésie très musicale de par son principe de répétition.

Il est composé des quatrains d’octosyllabes et le deuxième et le quatrième vers de chaque strophe sont repris. Et ce, respectivement comme le premier et le troisième vers de la strophe suivante. Ensuite, le dernier vers du poème reprend le premier.

Le haïku

C’est un type de poème japonais très bref. Il célèbre l’évanescence des sensations que suscitent les choses. Il a pour d’évoquer une saison, la nature et les choses simples.

De plus, c’est un type de poésie très concis, dix-sept temps en japonais, en 3 vers.

La poésie libre

La poésie libre est apparue à la fin du 19e et au début du 20e siècle. Elle permet de nouvelles possibilités créatrices d’émerger parce que la poésie libre ne suit plus aucune règle. L’absence des règles donne lieu à des caractéristiques variées.

Le calligramme

Le calligramme est un modèle de poésie qui se présente graphiquement avec une forte dimension visuelle. C’est-à-dire que cette poésie forme le dessin de ce qui est représenté par le poème. On parle ici de poésie représentative.

La fable

La fable, quant à elle, apporte très souvent une morale à travers l’histoire qu’elle raconte. De plus, la plupart de ses sujets sont des animaux et sa longueur est variable.

L’élégie

Il s’agit ici d’un chant plaintif de l’Antiquité. Il parle uniquement de la disparition d’un proche ou de l’être aimé.

Le blason

Cette poésie fait son apparition au XVIᵉ siècle et fait l’éloge d’une partie du corps féminin. D’un autre côté, il existe des contre-blasons qui font la satire d’une partie du corps féminin.

L’hymne 

L’hymne est une figure de poésie utilisée pour célébrer un personnage illustre ou un Dieu tout en chantant. Ses sujets sont donc religieux ou historiques.

Le poème en prose

Il contient des paragraphes en prose qui sont nommés aussi des « versets ». Il emploie ainsi un langage poétique et musical par des rythmes et des images.

Partager.