Quelle est la durée d’une assurance vie ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Si souscrire une assurance vie est une parfaite option pour protéger votre famille à votre décès ou préparer votre retraite, s’interroger sur sa durée sera important. Toutefois, il sera superflu de fixer une durée, puisque c’est une modalité qui varie d’un souscripteur à un autre. Si vous vous demandez quelle est la durée d’une assurance vie, voici ce que vous devez savoir.

Une durée modulable

La durée d’une assurance vie est flexible et varie selon les besoins du souscripteur. Pour cela, elle peut être choisie en connaissance de cause par chaque client. En effet, il n’y a aucune exigence légale en ce qui concerne la durée d’une assurance vie.

A lire aussi : Bourse : choisir entre Turbos, warrants, CFDs et options

Généralement, les contrats d’assurance sont à vie. La rupture survient au décès du souscripteur. Toutefois, lorsque ce dernier définit en amont une date limite, le contrat prendra fin à cette date. Néanmoins, les contrats d’assurance jouissent d’une bonne fiscalité à partir de la huitième année.

Au décès de l’assuré, l’assureur devra rechercher les bénéficiaires indiqués. S’il arrive parfois que ces derniers ne soient pas retrouvés, les fonds peuvent être versés à l’Agira. Ils pourront donc procéder à une recherche dans le but d’entrer en possession de leur gain.

A lire en complément : Gagnez de l'argent grâce au trading de Futures !

Lorsque le contrat prend fin pendant que l’assuré est en vie, ce dernier devra constituer un dossier contenant les pièces (variables selon chaque assureur) nécessaires au paiement de l’épargne. Un mois après le dépôt du dossier, la compagnie d’assurance est tenue de verser la somme réunie comme épargne pendant la durée de l’assurance.

Dans ce cas, le mode de versement dépend des modalités convenues lors de la signature du contrat. Toutefois, même si le contrat n’arrive pas à terme, il peut être clôturé lorsque le souscripteur procède à un rachat total du capital en question.

De même, la modularité du contrat s’explique également par le fait qu’il est possible de prolonger sa durée. En maintenant la date de création, cela vous évite de signer un nouveau contrat afin de profiter des avantages fiscaux liés à l’ancienneté de celui-ci.

Les modalités de définition de la durée

Même si déterminer la durée d’un contrat d’assurance vie semble banal, il n’en est rien. En effet, une assurance vie peut être un tremplin pour la réalisation de nombreux projets. Pour cela, déterminer sa durée est crucial. Toutefois, cela passe par la prise en compte d’un certain nombre de facteurs.

Ainsi, la durée d’un contrat d’assurance vie peut dépendre de votre objectif. De nombreux souscripteurs y ont recours pour la réalisation d’un projet immobilier. En connaissant le nombre d’années qu’il vous faut pour réaliser votre projet, vous pourrez fixer la durée de votre contrat.

S’il est bien possible de souscrire une assurance vie sur 5 ans par exemple, vous gagnerez à opter pour une souscription minimale de 8 ans. L’idée est de profiter de la fiscalité qui est plus avantageuse lorsque votre contrat atteint cet âge.

De plus, vous pourrez viser le long terme dans le cadre de votre contrat d’assurance vie. Si vous devez y souscrire afin de constituer une épargne pour votre retraite, la durée peut être plus ou moins longue selon votre âge actuel.

Dans certains cas, les frais d’entrées prélevés peuvent déterminer la durée de récupération de votre investissement. C’est une modalité qui peut conditionner la durée de votre contrat.

Partager.