6 façons de réduire les impôts de votre petite entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Gérer la fiscalité d’une petite entreprise n’est pas toujours chose aisée, notamment si vous ne faites pas appel aux services d’un professionnel. Beaucoup de petites entreprises aimeraient réduire leurs impôts. Mais comment faire?

Dans cet article nous allons vous présenter 6 façons de réduire les impôts de votre petite entreprise.

A lire également : Comment ouvrir un compte CIC ?

Bénéficier des avantages liés au statut de travailleur autonome

Si vous êtes au statut de travailleur autonome, sachez qu’il existe de nombreux avantages fiscaux dont vous pouvez bénéficier. Prenez le temps de vous renseigner sur votre situation car il est possible que vous puissiez réduire vos impôts personnels et également avoir accès à des avantages fiscaux.

Le statut est la première chose à regarder pour réduire ses impôts. Il va vous aider à vous aiguiller pour la suite des conseils que nous allons vous donner pour réduire les impôts de votre petite entreprise.

A lire en complément : Crédit immobilier : les Français s’endetteront moins en 2019

Suivre sérieusement ses dépenses

Il n’y a pas de secret, tenir une bonne comptabilité demande du temps et de la rigueur, et il faut être organisé. Nous vous conseillons de tenir des rapports mensuels de vos dépenseset de vos recettes. Cela vous fera en premier lieu gagner du temps lorsqu’il faudra faire vos impôts et vous n’aurez pas à ressortir toutes les activités de votre entreprise à ce moment. Pour vous aider vous pouvez notamment conserver toutes vos factures et tous les reçus liés à l’activité de votre entreprise.

Toute cette organisation et cette rigueur vont vous aider à réduire vos impôts de société. Tout d’abord parce que vous allez les déclarer en temps et en heure, donc vous n’aurez pas à payer des intérêts. D’autre part, vous pouvez mieux prévoir vos dépenses et anticiper vos impôts.

Investir pour dépenser moins

C’est bien connu, pour aider les entreprises à croître et à générer de l’activité, l’État récompense ceux qui dépensent. En effet, si vous dépensez un budget conséquent de vos recettes dans le développement de votre entreprise ou la recherche et développement, vous pouvez bénéficier de réductions d’impôts.

Tout l’intérêt de conserver vos factures et suivre vos dépenses est là car il sera plus facile de justifier vos dépenses afin de bénéficier de crédits d’impôts. Gardez cependant à l’esprit que ces dépenses doivent être liées à l’activité de votre entreprise. Celles-ci doivent être pertinentes avec le fait de développer l’activité de l’entreprise.

Faire appel à un fiscaliste des entreprises

Pour une gestion simplifiée de vos dépenses et une meilleure gestion de vos impôts, nous vous conseillons de faire appel à un fiscaliste. La plupart des entreprises aujourd’hui, même les plus petites, font appel à un fiscaliste des entreprises pour réduire leurs impôts.

Ce spécialiste de la gestion des finances et des impôts sera à même de vous aider à mieux suivre et planifier vos dépenses. Expert sur le sujet, c’est lui qui pourra vous dire de quels avantages vous pouvez bénéficier. Sa vision prévisionnelle vous servira même à planifier l’activité de votre entreprise en fonction de sa fiscalité.

Détenir à une assurance-vie

La dernière façon de réduire ses impôts est de réfléchir à une assurance-vie liée à une personne clé de l’entreprise. Les polices d’assurance-vie de ce type sont assorties d’une valeur de rachat. Il est possible de s’en servir comme placement, qui va fructifier avec le temps.

Et chose importante, vous ne paierez aucun impôt sur la croissance et sur les intérêts générés par ce produit. Cela peut donc vous aider à réduire vos impôts et réaliser des profits sur le long terme.

Mettez certains de vos revenus à l’abri

Pour une petite entreprise, disposer d’une réserve de revenus pour être confortable en cas de problèmes est essentiel. Cela peut être d’autant plus avantageux pour les propriétaires d’entreprises car ceux-ci sont gagnants à utiliser des plans d’épargne.

Le régime d’épargne-retraite, aussi appelé RER, donne droit à une déduction fiscale sur vos déductions. En somme, votre argent fructifie sur le long terme à l’abri des impositions. Diviser ses sources de revenu en faisant appel à ces régimes d’épargne vous protège de l’impôt et tout le bénéfice est pour vous.

Parmi les autres moyens d’épargner malin en tant que chef d’entreprise, on retrouve le CELI ou crédit d’épargne libre d’impôt. Ce fond vous permet aussi de faire fructifier votre argent à l’abri du fisc et vous permet également de pouvoir faire des retraits sans payer d’impôts.

Que faut-il retenir de tous ces conseils?

Vous l’avez vu, il existe de nombreux moyens de pouvoir réduire les impôts de votre petite entreprise. Certaines vont dépendre de votre statut alors que dépendent plus de bonnes pratiques en matière de fiscalité et de comptabilité. Une chose est sûre néanmoins, il faut bien vous entourer.

Pour pouvoir appliquer tous nos conseils il faut une certaine expertise en la matière et des connaissances approfondies en fiscalité. Alors n’hésitez pas à faire appel à un spécialiste en fiscalité ou bien à l’un de vos proches experts dans le domaine. Vouloir faire tout cela seul et sans confiance en ce que vous faites pourrait vous pousser à commettre des erreurs. Celles-ci pourraient bien vous amener à avoir des problèmes avec le fisc plutôt que de vous aider à réduire vos impôts.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons