Comment se déroule un diagnostic immobilier ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Après que vous ayez pris un rendez-vous avec un technicien vous pouvez lui demander qu’il vous envoie un mail afin de vous confirmer son intervention avec son ordre de mission, ainsi que les devis des diagnostics que ce dernier envisage. De façon réglementaire, le diagnostiqueur devra vous faire aviser et signer son ordre de mission, dans un délai de 8 jours, avant d’intervenir. Par contre, vu le caractère urgent que peuvent présenter certains cas, ce processus n’est pas toujours mis en application. Comment se déroule donc un diagnostic immobilier ?

L’arrivée du technicien diagnostiqueur

À son arrivée, le technicien chargé de faire le diagnostic vous fera le point des diagnostics qu’il va réaliser. N’oubliez pas en ce moment de mettre à sa disposition votre acte de propriété, les diagnostics qui ont été déjà réalisés, ainsi que les factures des travaux ainsi que celles de consommation et d’entretien de votre habitation. Vous devrez également y ajouter, les plans et les autres types de documents qui concernent votre habitation. Découvrez toutes les autres formalités sur ce site.

A lire en complément : Nos conseils pour trouver un appartement sur Toulouse

La visite de la maison et de ses dépendances

Après les formalités à régler à l’arrivée du technicien chargé du diagnostic, vous devrez l’accompagner pour lui faire visiter votre logement, en lui montrant toutes les pièces et les bâtiments annexes. Après cela, ce dernier reviendra seul dans chaque pièce, afin de réaliser les investigations dont il aura besoin et qui seront certainement fonction des diagnostics qu’il voudra effectuer.

À cette occasion, il faudra lui indiquer où se situent le compteur à gaz, celui électrique et les tableaux de répartition. Montrez-lui également comment accéder aux combles et au vide sanitaire, au besoin.

A découvrir également : Une grande vente aux enchères de mobilier design à Montpellier-Lattes

En outre, s’il a besoin d’effectuer un diagnostic électrique, il vous demandera la permission pour effectuer des coupures de courant, ou pour réaliser les tests nécessaires pour le contrôle. À cet effet, vous devriez penser à débrancher vos appareils, surtout les plus fragiles. En ce qui concerne le diagnostic gaz, le technicien diagnostiqueur pourrait avoir à vous demander de mettre en route ou d’arrêter votre chaudière. Tout ce que vous avez à faire lors de la visite de ce dernier, c’est de l’écouter donner ses instructions, de l’aider au besoin, et surtout de le laisser travailler.

Par ailleurs, il faut noter que ces diagnostics n’engendreront aucun dégât ou dégradation dans votre logement. Le technicien n’aura généralement qu’à toucher des choses ou à les observer tout simplement. Puis, avec votre accord, il peut être amené à faire des prélèvements de certains de vos matériaux, qui feront objet d’analyse plus approfondie en laboratoire, afin qu’il vérifie la présence ou non d’amiante. Puis, si vous en avez peur, sachez que la prise d’échantillons ne saurait entraîner aucune dégradation.

 

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons