Comment savoir si je suis en ALD ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Toutes les pathologies ne sont pas guérissables en une fois. Certaines s’étalent sur de longues durées et se révèlent être assez coûteuses en terme de soins. Il a alors été créé ce qu’on appelle les Affections de Longue Durée (ALD). Les personnes qui en souffrent sont prises en charge particulièrement par l’assurance maladie. Mais comment sait-on qu’on est en ALD ? Quels sont les symptômes qui le prouvent ? Dans cet article, vos interrogations seront résolues efficacement.

 

A voir aussi : Zoom sur l’ostéopathie

Conditions prouvant qu’on est en ALD.

 

L’ALD étant une assurance de prise en charge de certaines maladies, vous reconnaissez être dans le cas si votre pathologie fait partie de la liste des maux qu’elle couvre. Cette liste est constituée d’une trentaine de pathologies dont le diabète, l’Alzheimer, les maladies de parkinson, la scoliose, la tuberculose et bien d’autres. Si votre maladie ne fait pas partir de cette liste et que vous êtes quand même invalide du fait de ses affres, l’ALD n’est pas négligeable dans votre cas. Mais pour cela, l’invalidité doit atteindre 50% et en être supérieur. Si votre traitement est lourd et nécessaire de s’étaler également sur plusieurs mois(environ 6), vous êtes enclin à être dans ce cas .

A découvrir également : Soigner une cystite : nos conseils

 

Il vous faudra alors une demande de votre médecin pour vous y souscrire. Il doit pour se faire remplir le formulaire qui est obligatoire. Cette demande avec ses Levis ions vous fera bénéficier d’une prise en charge totale en fonction de votre affection. Si par exemple la durée du traitement de votre mal ne nécessite pas un traitement s’étalant sur 10mois environ, vous ne bénéficierez pas de prise en charge complète.

 

Par ailleurs, si vous êtes âgé de 30ans minimums, vous êtes susceptible d’en bénéficier. Son renouvellement doit se un faire aux minimums trois mois avant la date de fin versement.

 

Une fois toutes ces conditions remplies à votre niveau, vous savez que vous êtes un ALD et que vous bénéficiez non seulement d’un suivi mais aussi d’une prise en charge de l’assurance. Ceci est fait pour aider les nécessiteux et leur faciliter un peu la survie dans ces conditions.

 

Mise en conditions effectives.

 

Vous reconnaissez être en ALD si vous observez que votre médecin a reçu une approbation suite à son courrier manuel ou électronique. De plus si vous bénéficiez de l’assurance maladie, vous savez que vous êtes en ALD car celle-ci est une confirmation de votre situation. Votre prise en charge et vos soins seront soumis à la présentation d’un volet de protocole de soins. Ceci confirme davantage et élimine vos doutes par rapport à l’ALD.

 

Suivant votre mal, vous aurez accès à une ALD exonérant ou une ALD non exonérant. La première elle donne accès au remboursement du ticket modérateur. Par contre la seconde quant à elle n’ouvre pas le droit au remboursement du ticket modérateur. Ainsi, vos sous sont remboursés de manière habituelle. Trois listes sont ouvertes concernant les maladies qui confirment votre appartenance à l’ALD. Nous avons : les listes ALD 30, ALD 31 et ALD 32.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons