Un homme tué alors qu’il voulait juste trouver une place de parking

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Un homme de 58 ans et propriétaire d’un bar du nom de Thierry, a été tué d’un coup à plein cœur. Ce meurtre n’a d’autre cause qu’une petite dispute pour une place de parking. La victime a été tuée d’un violent coup au thorax, alors qu’il voulait juste trouver une place pour son fils handicapé.

Une profonde tristesse ressentie dans le bar

Un bon nombre de personnes qui ont l’habitude de se rendre au ‘’Bar de l’Avenue’’, une propriété de Thierry, ne sont pas toujours revenues de l’évènement qui s’est déroulé la veille. Un homme, au comptoir du bar, consommait son café noir, la tristesse se lisant sur son visage. À côté de cet homme se tenait Jean-Pierre, un ami du défunt Thierry.
Ce dernier rappelle que son ami de 58 ans a été mortellement blessé d’un coup de couteau en plein cœur. Un meurtre pour une histoire banale. En effet, le défunt voulait tout simplement laisser la place de parking de Marseille Provence à son fils qui est un handicapé.
C’est après une petite dispute avec l’agresseur qu’il a été poignardé.

A découvrir également : Pré-workout Pulse V4 de Myprotein - Notre avis

Deux voitures étaient garées à la place réservée aux handicapés

Thierry avait fait la remarque de deux voitures qui s’étaient garées sur la place réservée aux handicapés alors qu’elles n’en avaient pas le droit. C’est quand il a fait la remarque aux occupants que l’un d’eux lui a demandé s’il n’était pas content. N’attendant pas de réponse de la part de Thierry, il a dit qu’il allait revenir.
C’est quinze minutes plus tard que l’homme est revenu accompagné de deux autres. Il a alors sorti un couteau de type Opinel, avant de poignarder mortellement le propriétaire du bar. Le trio qui occupait la Clio a ensuite pris la fuite. Ils sont activement recherchés par la police.

Jean-Pierre, un fidèle ami du défunt

Jean-Pierre est un fidèle ami de Thierry, qui venait de temps en temps au bar pour lui donner un coup de main. Il rappelle qu’ils avaient eu à travailler ensemble dans le passé, dans le secteur du transport. Jean-Pierre revoit toujours l’image de la mort de son ami, puisqu’il affirme que ce dernier s’est effondré à ses pieds, sur le trottoir.
C’est ainsi qu’il s’est précipité d’appeler les pompiers. Ce qui n’a pas été d’une grande utilité, puisqu’avant leur arrivée, Thierry avait arrêté de respirer. Il a été évacué d’urgence à l’hôpital, où il est mort en milieu d’après-midi.

A découvrir également : Comment organiser le service RH d’une entreprise ?

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons