Les différentes pathologies du foie, symptômes et traitements

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le foie est un organe vital de l’organisme qui assure plus de 500 fonctions dans le corps quotidiennement. Le foie est un organe volumineux puissant qui joue un rôle important dans plusieurs fonctions digestives, aide à la production d’énergie, facilite la détoxification et la coagulation du sang, et produit de nombreuses hormones. On lui associe de nombreuses maladies et parmi elles, nous vous détaillons, le cancer du foie, l’hépatite virale, la stéatose hépatique, la cirrhose, la cholangite biliaire primitive et la cholangite sclérosante primitive. Pour en savoir plus lisez cet article.

Cancer du foie

Le foie est l’un des organes les plus importants du corps humain. Il est responsable de la transformation des graisses, des protéines et des glucides et de leur conversion en énergie. Le foie est également chargé d’éliminer de grandes quantités de toxines nocives du sang et de produire des hormones et des vitamines importantes. Le cancer du foie (carcinome hépatocellulaire) peut survenir chez des personnes de tous âges, mais il est plus fréquent chez les personnes de plus de 55 ans. Le type le plus courant de cancer du foie est le carcinome hépatocellulaire, qui est responsable de plus de 50 % de tous les cancers du foie. Un type plus rare de cancer du foie, appelé adénome hépatique, représente un peu moins de 10 % de tous les cancers du foie. Le CHC est un type de cancer très dangereux qui commence à l’intérieur du foie. Le cancer du foie peut être foudroyant est l’une des formes les plus mortelles de cancer, et le taux de survie des personnes atteintes par ce type de cancer est de l’ordre de 5 %.

A lire également : Tout savoir sur TAXI Conventionné à Istres

Hépatite virale

L’hépatite virale est une maladie qui se caractérise par une inflammation du foie. Elle est causée par un virus et se transmet généralement d’une personne à l’autre par de l’eau ou des aliments contaminés. Les symptômes courants de l’hépatite virale sont les suivants : nausées, vomissements, douleurs abdominales et urine de couleur foncée. Dans certains cas, les symptômes peuvent être plus légers. Il existe plusieurs types d’hépatite virale : l’hépatite A (VHA) et l’hépatite B (VHB), l’hépatite C (VHC), l’hépatite Delta (VHD) et l’hépatite E (VHE). Les traitements varient d’une hépatite à une autre et sont le plus souvent une combinaison de médicaments antiviraux. On parle d’hépatite chronique lorsque la maladie dure plus de 6 mois.

Stéatose hépatique non alcoolique

La stéatose hépatique est un état où le foie présente un excès de graisse non dû à l’alcool. Le foie est l’organe capable de métaboliser les graisses ; toutefois, une accumulation excessive de graisses dans le foie entraîne une stéatose hépatique. On l’observe généralement chez les personnes obèses, mais elle peut aussi se produire chez des personnes qui ne le sont pas. Quelles sont les causes de l’embonpoint du foie ? Un certain nombre de facteurs différents peuvent être à l’origine d’une stéatose hépatique non alcoolique. Il s’agit notamment d’un régime riche en graisses, de l’obésité, ou encore d’un diabète de type 2.

A lire en complément : Douleurs aux cervicales : 4 remèdes naturels à essayer dès maintenant

Cirrhose du foie

La cirrhose du foie est une maladie grave et dans la majorité des cas irréversible du foie entrainant des lésions hépatiques diffuses. Elle est généralement causée par un abus chronique d’alcool ou des troubles auto-immuns. Les premiers symptômes sont souvent discrets et n’ont pas de rapport direct avec le foie, fatigue, vomissement, perte d’appétit et perte de poids, Lorsque la maladie est installée, les personnes atteintes de cirrhose présentent un gonflement anormal et des lésions du foie. Avec le temps, les lésions structurelles du foie peuvent causer des dommages importants à d’autres organes du corps, comme le cerveau, le cœur et les reins. Lorsque la cirrhose se produit, les cellules du foie sont lentement remplacées par du tissu cicatriciel. Au fil du temps, le foie est endommagé et incapable de fonctionner correctement. À mesure que les dommages au foie augmentent, le risque de développer des complications graves, telles que des saignements et une infection, augmente également. La cirrhose est une affection grave, potentiellement mortelle, qui nécessite la plupart du temps une greffe, car la maladie peut être ralentie voir stoppée, mais les lésions ne peuvent pas être réparées. Il est parfois possible de limiter les dommages causés par la cirrhose mais les dommages sont généralement irréversibles.

Cholangite biliaire primaire

La cholangite biliaire primitive (CBP) est une inflammation du système des canaux biliaires dans le foie. Les canaux biliaires transportent la bile du foie vers l’intestin grêle pour faciliter la digestion. Au cours de la CBP, les canaux biliaires sont enflammés, ce qui provoque un refoulement de la bile dans le foie, entraînant des douleurs abdominales et un gonflement. Cette maladie est généralement observée chez les personnes qui abusent de l’alcool.

Cholangite sclérosante primaire

La cholangite sclérosante primaire (CSP) est une maladie chronique du foie qui provoque une inflammation du système des canaux biliaires dans le foie. La CSP, également connue sous le nom d’hépatite chronique active, est une maladie du foie qui se caractérise par une atteinte inflammatoire et fibrosante des canaux biliaires. Les canaux biliaires transportent la bile du foie vers l’intestin grêle pour faciliter la digestion. La CSP est généralement causée par l’utilisation à long terme de certains médicaments qui endommagent les canaux biliaires.

Traitement des maladies du foie

Le traitement des maladies du foie dépend de la cause et de la gravité du problème. Cependant, tous ces traitements sont associés à certains risques, qui peuvent être dommageables pour l’organisme. Le traitement le plus courant des maladies du foie est une combinaison de médicaments et de changements de mode de vie. En général, on conseille aux patients de perdre du poids et d’être plus actifs physiquement, ce qui peut contribuer à améliorer la fonction hépatique. En outre, certaines personnes peuvent avoir besoin de subir des interventions chirurgicales pour nettoyer le foie. Toutefois, ces traitements présentent certains inconvénients. Par exemple, si la personne est obèse ou en surpoids, elle devra suivre un régime strict et faire régulièrement de l’exercice. Cela peut être difficile pour certaines personnes et peut ne pas être efficace. En outre, les médicaments pharmaceutiques peuvent avoir certains effets secondaires qui peuvent être nocifs pour l’organisme et en particulier pour le foie.

En conclusion, cet article vous a permis d’acquérir une meilleure connaissance des différentes pathologies du foie, de leurs signes et symptômes, de leur diagnostic et de leur traitement. Grâce à ces informations, vous pourrez mieux vous préparer à tout problème de santé susceptible d’affecter le foie. Si vous remarquez des symptômes, ou si vous souhaitez mieux protéger votre foie, vous devez consulter votre médecin.

Partager.