Comment faire un désherbant naturel ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le désherbant naturel est la bonne astuce prônée par tous les écologistes engagés. Si vous souhaitez rejoindre la vague des écoresponsables, l’on vous conseille les solutions suivantes.

Le mélange naturel

Le mélange naturel est la première solution que l’on vous propose ici. Vous aurez la possibilité de faire votre mélange vous-même donc de régler le taux de toxicité. Cela vous permettra de surveiller la progression de la flore dans votre jardin.

A lire en complément : Le poêle à gaz : fonctionnement, avantages et inconvénients

Le mélange naturel comprend le sel, l’eau et le vinaigre. Le sel permet de diluer plus aisément le vinaigre. Pour diluer l’ensemble, c’est l’eau qui est plus conseillée. Elle s’emploie en grande quantité.

Pour le dosage, il doit y avoir une bonne quantité d’eau. Il ne faut pas en mettre moins de cinq litres. Pour ce qui est du sel et du vinaigre, tout est une question de proportionnalité. Vous aurez un mélange très toxique si vous exagérez sur la quantité de sel et de vinaigre. Il faut noter que trop de sel pourrait avoir des effets néfastes sur la flore sur le long terme.

Lire également : Comment choisir un tapis Louis de Poortere ?

Pour l’expérimentation de ce mélange naturel, il faut en répandre en petite quantité sur les mauvaises herbes en question. De cette façon, l’on va limiter les effets sur ses cibles premières. Les bonnes fleurs, les bons plants et autres en culture dans le jardin ne souffriront alors pas du produit, à court terme tout au moins.

La solution recyclée

Il est possible de recourir à d’autres solutions plus efficientes si vous n’avez pas la maîtrise de la composition chimique. Vous pourriez par exemple, vous en référer à la solution recyclée. C’est une bonne alternative pour la simple raison que cela ne vous demandera pas des efforts extraordinaires.

La solution consiste en une eau de pommes recyclée. Elle peut s’obtenir en faisant cuire une grande quantité de pommes dans de l’eau. Cette eau bouillante peut servir de désherbant naturel. Elle doit rester bouillante pour que le résultat soit satisfaisant. Vous devriez rester prudent pour ne pas détruire toutes les plantes en culture sur le terrain. Seules les mauvaises herbes doivent donc en être aspergées.

La bonne nouvelle avec cette solution est qu’elle n’a pas de conséquence à long terme. Vous pourrez alors en user à votre guise sans craindre d’effets nocifs pour vous ou pour votre entourage.

Le purin d’orties

Suivant vos recherches dans le milieu du jardinage traditionnel naturel, l’on doit vous avoir parlé des vertus positives de cette substance pour votre jardin. Vous l’avez peut-être même déjà employé. On vous apprend à présent que cela pourrait détruire toute votre culture. En réalité, sa composition de base pourrait empoisonner tous vos plants dans le jardin. Vous aurez certes de belles fleurs, des légumes appétissants, mais vous n’aurez pas le droit d’y goûter au risque de devoir passer à l’hôpital.

Si vous êtes dans une situation intenable, vous pourriez en faire usage. Toutefois, il faudra être parcimonieux à l’extrême. Cela ne doit pas entrer dans vos habitudes de jardinage. Une fois ne sera pas coutume dans ce dernier cas.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons