En quoi consiste une bonne maîtrise du processus de l’information ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Dans un environnement économique en constante évolution, il est essentiel pour les entreprises de maîtriser les informations technologiques, scientifiques, économiques et concurrentielles qui impactent leur secteur. Cette maîtrise leur permet d’anticiper les changements et d’adapter leurs stratégies en conséquence. Elle passe par la mise en place d’un processus rigoureux et méthodique de veille et d’analyse de l’information.

La collecte des données par des sources variées


La première étape du processus consiste à collecter les données pertinentes à travers des sources d’information diversifiées en recourant à des agences spécialisées comme TKM. Vous pouvez vous abonner à des publications spécialisées, des lettres d’information, des flux RSS, mais aussi participer à des salons, colloques et événements professionnels.

A lire aussi : Comment créer un attachement entre vos salariés et votre entreprise?

N’oubliez pas non plus de consulter régulièrement les sites web de vos concurrents, clients, fournisseurs… L’idéal est de combiner les différents canaux pour capter un maximum d’informations sur les avancées technologiques, les nouvelles réglementations, les lancements de produits, etc.

Pour optimiser cette veille informationnelle, vous devez identifier et sélectionner rigoureusement vos sources en fonction de leur crédibilité, représentativité et complémentarité. Il est recommandé de classer ces sources par typologie et de les référencer dans un outil de veille. Cela vous permettra de les consulter efficacement lors de vos recherches.

A lire aussi : Les différents supports de communication

Le traitement et l’analyse de l’information


Une fois collectées, les données doivent être traitées et analysées. L’objectif est d’en extraire les informations pertinentes et stratégiques pour votre entreprise. Tout d’abord, il s’agit de trier et organiser les données pour ne conserver que celles qui présentent un intérêt.

Pour cela, vous pouvez vous appuyer sur une grille d’analyse prédéfinie en fonction de vos axes de veille. Puis vient l’étape cruciale de l’interprétation. Elle nécessite du recul et un esprit de synthèse. Posez-vous les bonnes questions : quelles sont les tendances qui se dessinent ? Quelles sont les menaces et opportunités ? Quels impacts sur votre stratégie et positionnement ? Pour mener à bien cette analyse, vous devez croiser entre elles les différentes informations collectées. Cette mise en perspective vous permet d’obtenir une vision globale et d’anticiper les évolutions futures.

La diffusion ciblée des résultats


Une fois traitées et analysées, les informations doivent être diffusées aux décideurs et collaborateurs concernés. Pour que chacun puisse exploiter ces résultats, il est indispensable de réaliser une diffusion ciblée et adaptée. Vous pouvez pour cela produire des livrables de synthèse : notes, tableaux de bord, rapports… Attention à présenter des informations concises, structurées et visuelles.

Vous devez également choisir avec soin vos canaux de diffusion : mail, intranet, réunions… En fonction du degré de confidentialité des données et du profil des destinataires. L’idéal est d’opter pour une diffusion multicanal pour toucher efficacement votre cible. N’oubliez pas d’archiver et référencer vos résultats pour pouvoir les retrouver facilement. Et assurez un suivi régulier pour identifier les actions prioritaires à mener.

L’amélioration continue du processus


La maîtrise de l’information exige un processus évolutif qui s’améliore en continu. Pour cela, vous devez mettre en place des indicateurs et tableau de bord vous permettant d’évaluer l’efficacité de votre veille. Sur la base des résultats obtenus, vous pouvez identifier les axes d’optimisation : sources à ajouter ou abandonner, compétences à renforcer, outils à faire évoluer… Il est essentiel de réinterroger périodiquement vos besoins en information pour faire évoluer votre processus.

Partager.