Comment calmer les douleurs des règles naturellement ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les règles sont un phénomène physiologique mensuel observé chez les femmes et les filles en âge de procréer. Ce phénomène, quoique naturel, s’accompagne, chez certaines femmes, de douleurs et crampes parfois difficiles à supporter. Heureusement, il existe des mesures naturelles qui permettent de calmer les douleurs des règles.

Les tisanes et remèdes de grand-mère

C’est la première solution vers laquelle se tourner lorsque les menstrues deviennent vraiment difficiles à supporter. Il s’agit ici d’exploiter le potentiel naturel des plantes ainsi que leur vertu sur la santé. En effet, de nombreuses plantes possèdent des vertus thérapeutiques remarquables et sont, de ce fait, fréquemment utilisées en médecine. Il est possible d’obtenir l’effet souhaité en utilisant une seule plante, ou en réalisant des mélanges.

A lire en complément : Comment faire diminuer un nodule thyroidien naturellement ?

Ce sont des astuces et remèdes qui se transmettent depuis la nuit des temps de femmes en femmes et de mères en filles. Malgré l’avènement et les progrès fulgurants de la médecine moderne, ces tisanes continuent de faire leurs preuves. Voici quelques plantes naturelles et remèdes qui permettent de calmer les douleurs dues aux menstruations :

  • la sauge officinale et la sauge sclarée qui possèdent des phytoœstrogènes et qui sont de puissants anti-inflammatoires ;
  • le gingembre et le curcuma qui fonctionnent efficacement contre les spasmes et les crampes abdominales ;
  • l’achillée millefeuille avec ses propriétés relaxantes, anti-inflammatoires et antispasmodiques ;
  • les feuilles de framboisier pour réduire les spasmes et les crampes des contractions ;
  • la fenchone du fenouil, très efficace dans le traitement et la réduction des douleurs menstruelles ;
  • l’alchémille qui relance la production d’œstrogènes et diminue l’hémorragie dans l’utérus ;
  • la mélisse, remède antique contre les crampes menstruelles et les maux de ventre.

Cette liste n’est pas exhaustive, car il existe énormément de plantes dont les vertus sur la santé utérine sont incroyables. Pour réaliser les tisanes, il suffit d’infuser une quantité raisonnable des feuilles d’une plante dans de l’eau potable chaude. Cependant, il est important de ne pas mélanger les remèdes au hasard et de ne pas faire de surdosage. Questionnez par exemple un herboriste pour connaître la posologie adaptée à chaque plante. De même, tenez-vous au courant des contre-indications et des recommandations pour rendre les tisanes plus efficaces.

A lire aussi : Les meilleures façons de tirer les meilleures parties des produits CBD

Les huiles essentielles et les épices

Tout comme les tisanes, l’utilisation des huiles essentielles passe par la connaissance des vertus de la plante dont l’huile est issue. Il faut savoir que certaines plantes sont plus efficaces lorsqu’elles sont appliquées directement sur la partie concernée. D’autres plantes sont plus bénéfiques lorsqu’elles sont transformées en huiles essentielles. Il faut donc bien savoir quelle plante choisir, mais aussi sous quelle forme l’utiliser. Veillez à toujours mélanger les huiles essentielles avec des huiles végétales ou des crèmes avant de les appliquer sur le corps.

Les huiles essentielles de lavande et de marjolaine par exemple sont efficaces en traitement localisé contre les contractions douloureuses dues aux règles. Vous pouvez donc les passer au niveau de votre bas-ventre ou les ajouter à une crème avant de les appliquer. Utiliser ce traitement quotidiennement peut réduire de manière importante l’intensité des douleurs et leur durée pour chaque menstruation. L’huile essentielle d’estragon est également un bon allié qui peut être appliqué localement ou de façon orale.

Certaines épices peuvent aussi vous aider à réduire les douleurs liées à la menstruation. Vous avez juste à les ajouter à votre alimentation pour qu’elles fassent effet. Les épices concernées sont par exemple le safran, le curcuma, l’angélique et le gingembre, que vous pouvez additionner à vos mets selon vos goûts.

La bouillotte et ses vertus

L’eau chaude est aussi un excellent moyen pour réduire les douleurs liées à la menstruation de la femme. Étant une source de chaleur, l’eau chaude permet de détendre naturellement les muscles et de dilater les vaisseaux sanguins. De ce fait, le sang circule plus librement et les contractions pour l’évacuer diminuent. Pour utiliser les vertus de l’eau chaude, préparez une bouillotte que vous allez mettre au niveau de votre bas-ventre. Évitez néanmoins de vous brûler la peau avec une eau trop chaude. Vous pouvez aussi la boire ou prendre votre douche avec pour maximiser ses effets et vous détendre. C’est un moyen 100 % naturel et efficace pour calmer les douleurs ressenties lors de la menstruation.

Partager.