Comment faire diminuer un nodule thyroidien naturellement ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

La thyroïde tient des rôles essentiels et multiples dans l’organisme. Son fonctionnement joue sur notre humeur, notre poids, la croissance, la digestion et dans la régulation de notre métabolisme de base. Maintenir une thyroïde saine signifie maintenir un véritable équilibre et une bonne santé, à la fois physiquement et mentalement.

Qu’est-ce qu’un nodule de la thyroïde ?

La thyroïde est une glande endocrine. Elle sécrète des hormones indispensables au bon fonctionnement de l’organisme directement dans le sang. Elle est située au niveau du cou. Des nodules peuvent apparaître sur cette glande. Ces nodules sont extrêmement fréquents et touchent plus d’une personne sur trois après l’âge de 50 ans.

A lire aussi : Quel médicament faut-il pour les acouphènes ?

On les découvre à l’occasion d’un examen ou d’une échographie. Les nodules de la thyroïde sont relativement fréquents et délicats. Ils doivent faire l’objet d’un bilan et d’une prise en charge adaptée. Bien que des traitements classiques existent, vous pouvez également compter sur des solutions naturelles. Néanmoins, il faut comprendre que les nodules de la thyroïde sont quelque peu difficiles à faire diminuer ou à faire disparaître complètement.

Les solutions naturelles pour diminuer un nodule thyroïdien

A lire également : Comment consommer le CBD pour soulager les douleurs dans le corps ?

La nourriture joue un rôle important dans le fonctionnement normal de la glande thyroïde, en particulier pour les personnes souffrant d’hypothyroïdie. Les principaux symptômes sont :

  • La prise de poids
  • La fatigue
  • Un état dépressif
  • Une peau sèche
  • Frilosité
  • Perte de cheveux et poils
  • Constipation
  • Crampes.

Les aliments à privilégier

L’iode est le carburant de la glande thyroïde. Consommez alors des aliments riches en ces oligo-éléments, on en trouve principalement dans les produits de la mer : poissons et crustacés. Les algues sont également une très bonne source d’iode. Les algues marines possèdent plusieurs vitamines nécessaires à l’organisme, mais surtout de nombreux minéraux.

Le sel de table est aussi enrichi en iode. Mais attention ! Il ne faut pas d’apport excessif, car vous pourriez avoir l’effet inverse et entraîner des dysfonctionnements de cette glande. Le sélénium et le zinc aident également à réguler les hormones thyroïdiennes. Vous en trouverez dans la viande maigre, le foie de veau, les œufs, les noix du Brésil, les lentilles, les céréales complètes, le germe de blé et le fromage.

Les aliments à éviter

Afin de ne pas interférer avec le bon fonctionnement de la thyroïde, on évite les sucres rapides et raffinés présents dans les biscuits, les bonbons et les pâtisseries. Les aliments trop gras, salés. Les charcuteries qui nuisent à la santé de la thyroïde sont à éviter. Évitez également les produits industriels pouvant contenir des perturbateurs endocriniens. Et si vous prenez un traitement pour stabiliser votre thyroïde, évitez les produits à base de soja à cause des isoflavones qu’il contient.

En cas d’hypothyroïdie, évitez les crucifères, c’est-à-dire les choux, les brocolis, le cresson, les navets, les radis et aussi le manioc et l’arachide. Ces aliments sont responsables du ralentissement du fonctionnement de la thyroïde, il est préférable de manger ces aliments cuits. Limitez également la consommation d’alcool, de stimulants comme le café, le thé et le tabac.

Comment prévenir les troubles de la thyroïde ?

En améliorant et en stimulant la thyroïde, on peut éviter que son fonctionnement ne soit perturbé. Obtenez suffisamment de vitamines A et D. La vitamine D joue un rôle important dans la fonction thyroïdienne. Elle est utile pour que les hormones thyroïdiennes pénètrent les cellules. Cette vitamine est également impliquée dans la réparation des dommages à produire de la thyroïde. Ces vitamines, vous pouvez à partir d’aliments naturels ou des compléments alimentaires naturels.

La vitamine A est essentielle à la santé de la thyroïde. Cette vitamine a un effet synergique avec l’hormone T3 qui est essentielle au fonctionnement de cette glande. Une meilleure supplémentation en vitamines réduit le risque d’hypothyroïdie chez les femmes pré ménopausée. Bref, une alimentation saine et équilibrée est essentielle et vous devez choisir certains aliments plutôt que d’autres pour protéger votre glande thyroïde.

Partager.