Bourse : choisir entre Turbos, warrants, CFDs et options

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Certains produits dérivés permettent de prendre position en utilisant l’effet de levier sur un actif sous-jacent. Ces produits disposent cependant tous de caractéristiques propres qu’un investisseur doit prendre en compte pour choisir celui qui sera le mieux adapté à sa stratégie.

Turbo ou CFD ?

Les turbos sont des produits financiers qui sont cotés et régulés. Ils sont donc forcément négociés en Bourse et peuvent être achetés via sa banque ou son courtier, avec une cotation transparente.

A voir aussi : Gagnez de l'argent grâce au trading de Futures !

Inversement, les CFD ne sont pas cotés et ne sont donc régis par aucune autorité financière, et s’échangeant de gré à gré, exposent l’investisseur à un risque plus grand qu’un produit de Bourse coté et régulé. Avec le CFD, l’investisseur accepte d’échanger la différence de prix de l’actif entre le moment où le contrat est conclu et le moment de sa clôture.

Turbo ou warrant ?

Le warrant donne à l’investisseur le droit d’acheter ou de vendre un sous-jacent déterminé dont le prix aura été fixé à l’avance, qu’on appelle prix d’exercice ou encore Strike, jusqu’à une date d’échéance.

A lire également : 6 façons de réduire les impôts de votre petite entreprise

Le turbo est donc un type de warrant possédant deux caractéristiques propres :

  • Il peut être exercé à tout moment dans le cas des turbos illimités et Best, ce qui permet à l’investisseur de bénéficier de chaque mouvement favorable tant que le prix d’exercice n’est pas franchi.
  • Il possède de plus une barrière désactivante, lui confèrent un effet de levier qui sera supérieur à celui d’un warrant. Notez que cette caractéristique lui permet aussi d’afficher un prix moins élevé qu’un warrant a performances égales, générant un rendement supérieur, dans le cas où cette barrière n’est pas franchie.

Turbo ou option ?

Une option, de la même façon que le warrant et le turbo, donne à l’investisseur le droit d’acheter ou de vendre un sous-jacent déterminé, dont le prix est fixé à l’avance, le Strike, jusqu’à une date d’échéance.

Cela dit, turbos et warrants sont émis en nombre limité par un market maker, généralement une banque. Ils sont de plus échangés sur une place boursière alternative. Inversement, les options sont des contrats créés par des marchés financiers. Le risque est plus important, car la perte peut être plus grande que la somme initiale qui aura été investie. Avec un warrant ou turbo, l’investisseur ne pourra jamais perdre plus que la prime qu’il aura payée à l’ouverture de sa position.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons