Quelle est la définition d’une maison hors d’eau ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une maison hors d’eau ? Creusez vos méninges autant que vous pouvez, mais si vous êtes un non-initié dans le domaine de la construction, vous ne saurez pas à quoi elle renvoie, ni à quelle étape elle correspond dans la construction. 

À quoi renvoie l’expression maison hors d’eau ? 

Expression populaire dans le domaine de la construction, une maison hors d’eau signifie que l’habitation est à l’abri de l’eau. De façon spécifique, cela veut dire que l’ossature de la maison est solide et son étanchéité, suffisante pour résister aux intempéries. Alors, que les eaux remontent ou qu’il ait reflux par exemple au niveau des gouttières, votre maison est hermétique. Toutefois, si cette étape de construction est mal réalisée, votre maison peut subir des conséquences fâcheuses (l’infiltration des eaux, développement de la moisissure). Il est donc important de confier cette tâche à un professionnel qui saura mieux que quiconque réaliser ce travail. Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.maisons-marines.fr/les-terrains/en-loire-atlantique-44.html.

A lire en complément : Pourquoi le prix des logements augmentent ?

La mise hors d’eau d’une maison

La mise hors d’eau d’une maison appelée également « clos et couvert » signifie que votre maison est imperméable. Elle correspond à une étape précise de la construction de votre maison, notamment la mise en place de la charpente et par la suite, la toiture. Le charpentier, en choisissant les éléments constitutifs de la charpente et en les installant avec minutie, respecte les règles de sécurité. Le couvreur rentre dans cette logique de sécurité en disposant les tuiles selon le projet de construction. Toiture et gouttières posées, votre maison est couverte et peut résister aux intempéries, elle est donc hors d’eau. 

A découvrir également : Prix du m2 à Cherbourg : Ce qu'il faut savoir

Partager.