Orchidée pot transparent ou pas ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Le soin d’une orchidée passe obligatoirement par le choix de son pot. Généralement, les pots transparents sont prisés pour ce type de plante. Seulement, est-ce que c’est toujours valable ? Pourquoi autant d’engouement pour ce type de pot ? Quelles seraient les autres alternatives ?

Pot transparent : pourquoi ?

Quand on fait référence aux orchidées, on pense obligatoirement aux pots transparents. D’ailleurs, cette équation est presque incontournable. Seulement, pourquoi les gens optant pour ce type de pots plutôt qu’un autre ?

A lire également : Comment choisir la meilleure place dans l'avion ?

Clairement, il faut savoir que la grande majorité des orchidées est épiphyte. Ce qui veut dire qu’une partie de la photosynthèse passe obligatoirement par la racine. Raison pour laquelle certaines personnes pensent qu’il faut les placer dans des pots transparents. Pourtant, ce ne sont que de fausses rumeurs.

En fait, les orchidées sont placées dans des pots transparents afin que l’on puisse voir plus facilement leurs racines. C’est également une manière simple de vérifier de près l’état de santé de la plante. Les pots transparents permettent également de surveiller les besoins en eau de la plante.

A lire également : Comment twerker ?

Une question de racines

Quand vous prenez soin des orchidées, il est important de bien vérifier leurs racines. Après tout, ils témoignent de l’état de santé de la plante. En observant tout simplement les racines vous saurez s’il faut irriguer la plante ou la rempoter. Sans parler du fait que des racines mal entretenues vont tuer la plante.

Pour une orchidée, ses racines sont très expressives. Si les racines de la plante sont blanchâtres, cela veut dire que la plante a besoin d’eau. Par contre, si les racines sont vertes, c’est le signe d’une bonne hydratation. L’un des types d’orchidées que l’on retrouve souvent dans des pots transparents est la Phalaenopsis.

La particularité de ce genre est la grande sensibilité de ses racines face à l’humidité. Raison pour laquelle il est indispensable de les examiner de près. Voilà pourquoi de nombreux cultivateurs d’orchidées Phalaenopsis mettent les plantes dans un pot transparent avant de les installer dans des pots décoratifs. C’est la seule garantie d’avoir un excellent contrôle sur les racines de la plante.

L’eau est nocive pour les orchidées

Si vous êtes novice dans le soin des orchidées, sachez que ces plantes requièrent une humidité ambiante. Raison pour laquelle elles sont souvent placées sur des plats avec des cailloux et de l’eau. Ceci afin d’éviter le contact direct de la racine avec l’eau. Cette situation est nocive pour une orchidée.

Encore une fois, les pots transparents répondent parfaitement à cette contrainte. En clair, ce choix s’explique par un besoin de surveillance, d’irrigation et d’arrosage.

Vous voulez rempoter votre orchidée ?

Si vous ne saviez pas que votre orchidée avait besoin d’une telle attention, alors il est temps de vous y mettre. Le rempotage est d’autant plus important si vous aviez choisi des pots non transparents pour vos plantes. Si vous avez fait une erreur d’arrosage, il faudra également rempoter votre orchidée en urgence.

Notons que cette démarche est également obligatoire quand le substrat de votre orchidée se décompose. Notons que ce dernier se décompose au fur et à mesure du temps. Pour garantir la bonne santé de votre plante, vous devrez obligatoirement passer par le rempotage. Après tout, un substrat en décomposition risque d’asphyxier votre plante.

Ce dont vous avez besoin

Pour rempoter votre orchidée, vous aurez besoin d’un pot avant tout. Si vous n’aviez pas choisi un pot transparent, alors vous pourriez vous rattraper cette fois-ci. En outre, il est conseillé de choisir les pots en plastique qui s’utilisent plus facilement que les pots en verre.

Vous aurez également besoin d’une paire de ciseau ou d’un sécateur. Etant donné que les orchidées sont des plantes fragiles, pensez à bien désinfecter vos lames avant l’usage. Puis, vous devrez utiliser un substrat de remplacement spécifique aux orchidées. Bien entendu, rien ne vous empêche de faire le mélange par vous-même.

Aussi, il est impératif que vous réutilisiez un pot de la même taille que le précédent. Bien entendu, rien ne vous empêche de réutiliser l’ancien. Il suffira de bien le nettoyer et de bien le désinfecter avant l’usage.

La démarche

Voici comment procéder au rempotage de votre orchidée :

  • Ôtez d’abord le tuteur de votre orchidée
  • Enlevez les feuilles sèches ou jaunies
  • Retirez délicatement les racines du pot
  • Enlevez le substrat des racines
  • Enlevez les racines molles, plates, creuses ou abîmées
  • Trempez l’entièreté de la plante dans une solution d’Ailette
  • Mettez des cailloux au fond du nouveau pot
  • Humidifiez le nouveau substrat et laissez-le égoutter
  • Mettez une couche de substrat au fond du pot
  • Installez la plante de sorte à bien répartir ses racines
  • Comblez le tout avec du substrat
  • Tassez le tout pour faire descendre le substrat
  • Enfoncez le tuteur au fond du pot
  • Liez le tuteur à la tige
  • Si le substrat est suffisamment humide, n’arrosez pas
  • Attendez que la plate reparte avant d’arroser à nouveau ou d’ajouter de l’engrais

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons