Comment choisir ses conduits de fumée ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Avez-vous un poêle ou une cheminée et ne savez comment faire pour choisir vos conduits de fumisterie ? Cet article est fait pour vous. Composés de tuyaux et de raccords assemblés, les conduits de fumisterie sont des incontournables lorsqu’on parle du tubage de la cheminée ou encore de l’évacuation des fumées. Pour bien choisir ses conduits, il faut tenir compte de plusieurs paramètres.   

Choisir ses conduits en fonction du matériau de fabrication

Dans la pratique, plusieurs matériaux interviennent dans la fabrication des conduits de fumisterie. Ces matériaux ont des caractéristiques qui diffèrent les uns des autres. Chez les professionnels, les conduits peuvent être fabriqués avec de l’aluminium qui est un élément économique et fonctionnel. Vous avez ce type de conduits à des prix réduits, mais ils restent moins solides. Vous avez aussi les conduits en acier inoxydable qui sont résistants, solides, esthétiques et durables. Les conduits peuvent également être confectionnés à l’aide de l’acier émaillé. Ce sont des équipements qui ont une très haute résistance thermique. Pour un choix optimal, tenez compte de vos goûts, du prix, mais aussi de l’esthétique de vos équipements. À cet effet, cliquez ici pour découvrir les produits Lorflex.  

A lire aussi : Calcul m3 : méthode simple pour mesurer le volume en mètre cube

Le choix des conduits en fonction de ses éléments constitutifs

Pour le bien de sa famille, pour améliorer le confort au sein de votre logement, il faut tenir compte de la nature de votre machine avant d’acheter vos conduits. En effet, les conduits pour un poêle diffèrent des conduits pour une cheminée. Il est donc important d’étudier les éléments constitutifs de vos conduits. Selon les cas, vos conduits peuvent être à raccordement, de fumée, de sortie de toit, de cheminée, etc. Les conduits peuvent être simples ou à double paroi. Pour avoir des équipements qui s’adaptent à vos besoins et à votre espace, demandez conseils à un expert qui pourra préalablement faire une étude et qui maitrise toutes les normes en vigueur (les DTU 24.1 et 24.2).

Lire également : Comment bien nettoyer et entretenir un canapé en tissu 

Partager.