Comment acheter un véhicule d’occasion dans sa ville de résidence ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Lorsqu’on désire changer de voiture, on a parfois le choix entre l’acquisition d’une nouvelle voiture neuve ou d’un véhicule d’occasion. Pour ce qui est de l’achat d’une voiture d’occasion, plusieurs paramètres méritent une attention particulière.

Étant donné qu’il s’agit d’un véhicule déjà utilisé, il peut cacher certaines pannes beaucoup plus importantes que ce que vous croyiez. Pour donc éviter des surprises désagréables, il vaut mieux se renseigner avant. Dans cet article, nous vous fournirons des conseils pour vous aider à réussir l’achat de votre voiture d’occasion dans votre ville de résidence.

Lire également : Location de voiture de luxe avec chauffeur à Marseille

Définir un budget

La question du budget devra être résolue avant le jour de l’achat pour éviter tout imprévu. Rappelons qu’un véhicule consomme du carburant (plus ou moins en fonction de la version), requiert un entretien parfois coûteux, et doit être couverte par une société d’assurance.

Tous ces éléments peuvent peser lourd sur la balance notamment si vous cédez facilement à la tentation face à la « voiture de vos rêves ». Vous pourrez faire appel à des professionnels de l’automobile pour trouver facilement un véhicule d’occasion à Laval.

A lire également : Le recyclage de moteur

C’est pourquoi il faudra être objectif et choisir le véhicule qui correspond le mieux à votre budget. Surtout lorsque vous avez une famille ou de nouveaux arrivants (enfants à venir), sous peine de devoir le revendre le plus vite possible.

Choisir un modèle

Le choix du modèle de voiture devra se faire en fonction de vos besoins, de vos charges familiales et de votre budget. Ainsi, il est vivement déconseillé d’acheter une voiture de seconde-main sur un « coup de tête », même si la tentation est forte.

acheter un véhicule d’occasion dans sa ville de résidence

Dans le cas où vous utiliseriez votre véhicule pour de petits trajets privés, alors nous vous recommandons d’opter pour une voiture à essence plutôt qu’un diesel en raison d’un prix plus élevé à l’achat et en entretien.

Se tourner vers un vendeur particulier ou un professionnel ?

La question est très pertinente, car toutes les deux alternatives présentent des atouts et des inconvénients qui leur sont propres. L’expert procède à la révision de ses véhicules avant de les vendre et propose souvent une garantie. Toutefois, l’envie d’atteindre leurs objectifs les pousse parfois à proposer des modèles qui ne sont pas conformes à vos besoins.

Généralement, les particuliers proposent des offres à des prix plus abordables. Mais, ils ne proposent aucune assurance. Qui plus est, vous pouvez vous faire arnaquer. Le niveau d’entretien devra être soigneusement vérifié (carnet d’entretien ou factures).

Les documents à recevoir du vendeur de voitures

Lorsque vous achetez une voiture de seconde-main, le vendeur devra vous remettre certains documents pour confirmer la vente et constituer votre dossier de requête à l’obtention d’une carte grise :

  • La carte grise barrée signée.
  • Une copie du certificat de cession (Cerfa 15776*01 version 2018) ;
  • Un rapport de contrôle technique datant de moins de six moins : pour les voitures de plus de quatre ans ;
  • Un certificat de non-gage, connu également sous le nom de certificat de situation administrative. Vous pouvez d’ailleurs le télécharger gratuitement.

Partager.