Un accident sur un chantier de la SNCF fait deux morts et trois blessés

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

C’est sur un chantier de la SNCF qu’un accident mortel s’est produit vers 4h du matin. Il a été dénombré deux morts et trois blessés, dont un, dans un état grave. La cause de l’accident est attribuée à une défaillance sur le système de freinage de l’un des deux engins.

Un choc entre deux engins de chantier

Les premiers éléments de l’enquête ont révélé qu’un engin de chantier avait glissé sur une pente avant de s’encastrer dans un autre engin. Cet accident a causé la mort subite d’un homme, comme constaté par les pompiers. Seulement quelques minutes après le décès de cet homme, un second a succombé à ses blessures.

A lire également : Il attaque Manpower après 30 ans d'intérim dans la même société

Il a aussi été dénombré 3 blessés, dont un, dans un état critique. C’est vers l’hôpital Purpan de Toulouse que les blessés ont d’urgence été évacués. L’accident a aussi mis deux autres personnes dans un état de choc. L’une des victimes travaillait dans une entreprise toulousaine et était âgée de 50 ans.
C’était une sous-traitante de la SNCF.

A lire aussi : Comment divorcer de la meilleure des manières ?

Une interruption de la circulation des trains

Les ouvriers victimes travaillaient sur les caténaires depuis l’engin de manutention qui était équipé d’échelles et posé sur les rails. Ce chantier se situait sur la rampe de chargement de nuit. Il a été entamé depuis 15 jours, et devait servir au changement de 700 poteaux électriques de la voie.
C’est juste après l’accident que les enquêteurs se sont rendus sur les lieux. Le sous-préfet de Hautes-Pyrénées est arrivé sur place à 7h15. Entre Toulouse et Bayonne, la circulation des trains a été interrompue. En ce qui concerne le trafic Ter, il a été interrompu entre Montréjeau et Tarbes.

Le chantier de la Capvern : l’un des plus difficiles de la SNCF

Ce chantier fait partie des travaux de rénovation planifiés par la SNCF sur l’axe ferroviaire Toulouse-Tarbes. Il s’agit d’un chantier difficile à cause des voies qui passent sur ‘’la rampe de Capvern’’.

Il s’agit d’une rampe qui fait partie de l’une des plus pentues de la France. Pour ne pas perturber le trafic des trains durant la journée, ces travaux s’effectuent durant la nuit.
Pour ces travaux, des moyens légers sont utilisés par la SNCF. Elle utilise des engins de 800 tonnes au lieu des 3000 tonnes qui sont régulièrement utilisées. Le responsable de la SNCF a tenu à préciser que ce type d’accident arrivait rarement.

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons