Nos conseils pour réussir votre première année de médecine

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Retrouvez l’article de l’interview de Pierre-Axel HOME sur Le Figaro Student !

CONSEIL COACH. Intense, essayant, plein d’anxiété… La carabine craint souvent la carabine. Pierre-Axel Home, qui a lancé le blog Successmapaces.fr, offre ses conseils.

La première année commune aux études de santé (Paces) peut être dangereuse. Charge de travail importante, esprit de compétition, angoisses… Pour aider les étudiants à faire face, Pierre-Axel Home, maintenant en sixième année de chirurgie dentaire à Bordeaux, a créé le blog successrmapaces.fr. « Je l’ai lancé en 2012, un an après avoir obtenu mon Paces », dit-il. « Quand j’étais à Paces, je cherchais des informations, des témoignages sur les expériences des élèves et je n’en ai pas trouvé. Puis j’ai pensé que si je réussissais dans mon année, je commencerais un blog sur le sujet. » C’est aussi l’auteur du livre que je vais vous apprendre à réussir les Paces (Toutes les universités).

A lire également : Comment faire le liquide pour cigarette électronique ?

1. Garder votre motivation intacte : le nerf de la guerre

C’ est essentiel surtout pour les primants, ceux qui reviennent à la première année pour la première fois. Ils doivent se fixer l’objectif de valider leur rythme en un an, même si cela peut être atteint en deux ans. Vous devez croire en vos objectifs, créer un objectif. Dans les coups durs, cela tiendra le tir.

Tout est une question de motivation, c’est le nerf de la guerre. Ceux qui ont réussi avaient un véritable objectif à atteindre. C’est pourquoi vous devez réfléchir attentivement avant de commencer. Garder votre motivation intacte : le nerf de la guerre

A lire en complément : Poutine et son intérêt pour la géographie

2. Ne pas isoler, entourez-vous bien

Par-dessus tout, nous ne devons pas nous isoler. Vous devez rester en contact avec votre famille et vos amis. La famille est le premier soutien psychologique. Même si vous ne vivez pas avec vos parents, vous devez essayer de revenir le week-end à la maison pour passer un bon moment et recharger vos batteries.

Il est également conseillé de former un groupe de travail avec des camarades universitaires qui connaissent les mêmes difficultés. Cela nous permet d’échanger idées, conseils et encouragez les uns les autres. Ne coupez pas vos passe-temps avec votre groupe d’amis et continuez à aller au cinéma ou au restaurant. Même si tu ne devrais pas pousser le vice avant de faire la fête toute la nuit. C’est une idée fausse de croire que nous allons le faire seul en nous enfermant dans les revues.

Un autre conseil : n’écoutez pas les étudiants qui prétendent travailler sans relâche. Nous ne devons pas oublier que le Paces est très compétitif et qu’il est essentiel de faire la différence.

3. Intégrer une classe préparatoire privée ou un tutorat

Il est impossible de passer les pas sans entrer dans une classe préparatoire privée ou un tutorat. Il est deux modes de fonctionnement différents. La classe préparatoire privée peut être coûteuse — 1000 euros par an, voire beaucoup plus, tandis que le tutorat est organisé par des étudiants universitaires et est généralement gratuit. Le tutorat est d’excellente qualité, il est devenu très professionnel.

Dans les classes préparatoires privées, qui offrent également une bonne qualité , les cours sont également donnés par les élèves de la 2ème ou 3ème année. La qualité des cours est la même dans le tutorat ou les cours préparatoires privés.

Mais pour choisir, je conseillerai toujours de prendre le tutorat, c’est un lieu d’échange qui vous permet de vous rassurer. Mais pour que cela soit efficace, il est très important d’aller à toutes les « colles » (questions) et les explications de cours.

4. Travailler avec la méthode : faire une table propre des habitudes de l’école secondaire

La méthode d’apprentissage à Paces et totalement différente de celle utilisée au lycée, vous devez faire un propre. Ainsi, la charge de travail n’a rien à voir avec. Il est très important de prendre des pauses, savoir comment dire stop pour mieux travailler après. La Paces est un marathon, pas un sprint. Les deux dates limites sont janvier et juin et vous devez y arriver en bonne santé !

5. Maintenir un mode de vie sain

Il est essentiel de garder une activité physique, même si elle n’est pas dans un club. Tout ce que vous avez à faire est de descendre d’un bus ou arrêt de métro avant l’université, ne prenez plus l’ascenseur ou à vélo. Le sommeil est également très important. Beaucoup d’élèves pensent qu’en dormant moins, ils auront plus de temps pour travailler.

Ce n’est pas vrai, ils ne seront que moins efficaces. Vous devez dormir jusqu’à ce que vous vous sentiez en forme, sept heures minimum. Donner la préférence à de courtes siestes de 15 minutes plutôt que de prendre des doses de café. Il est également fortement conseillé de manger sainement et d’éviter la restauration rapide.

Goodreading !

Partager.