Le parcours à envisager pour devenir PDG d’une grande entreprise

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Libreville, mardi 11 août 2020 (Info Gabon) — L’actualité de la semaine dernière a été dominée par la tolérance zéro au sein du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir), du Conseil suprême de la magistrature (CSM), ainsi que par le recrutement dans l’administration gabonaise.

Politique

A lire également : Déménagement à Paris : comment réussir l’opération ?

Dans la vie de tous les jours « L’Union » au kiosque du 6 août 2020, nous lisons « Journée de la drapeau : citoyenneté, citoyenneté et santé publique ». Le journal Progovernmental propose pour la 11e année consécutive, la célébration de cette Dimanche 09 Août 2020, sous le thème mentionné ci-dessus. Le contexte de la santé exige : pas de démonstration publique. Michel Menga M’Essone, ministre de la Culture et Arts prononcera une allocution spéciale pour appeler dans le sens civique de tout le monde.

À la même , « rassure le Consulat Général du Gabon au Liban ». Dans sources officielles, la double explosion à Beyrouth dans le Liban le 4 août 2020, aucune victime du Gabonais origine ou nationalité a été signalé ou enregistré parmi les personnes disparues ou blessées. Condoléances sincères au peuple frère et ami du Liban, meurtri par cette tragédie.

A lire aussi : Rameur ou tapis de course ?

« L’Union », dans son numéro du 7 août 2020, à la page 5, intitulé clairement : « Justice : les juges devant leur serment ». Il s’agit d’un forum présidé par par le chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba : le tout dans l’intérêt de renforcer et consolider l’état de droit dans notre pays, à la lumière de des astérisques qui sapent encore le système judiciaire gabonais. Ainsi, un va « vers le recrutement de nouveaux juges ». Un besoin d’examiner ce processus « pour compenser le déficit  », selon La Garde des Seceaux, Erlyne Antonella Ndembet mariée Damas.

C’ est également sur ce sujet brûlant que le journal du 05 août consacre sa manchette et le pages 2 et 3 et indique « ce qu’il faut attendre de la justice ». Lors de la session du Conseil suprême de la magistrature, il a été examiné la réintégration, promotion, promotion, nomination. Nous apprenons aussi que Chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba a rappelé aux magistrats « leur rôle et leur responsabilité dans la matérialisation d’une offre de justice appropriée, crédible, transparente et accessible à tous citoyens ».

Le quotidien « L’Union » dans un kiosque le même jour, à la page 6 mentions nouvelles du Centre électoral gabonais (CGE). Par décision de la Cour sur la base de cas de force majeure, les membres de la Le GCE reste en fonction.

Dans son édition du 04 août 2020, page 5, « L’Union » déclare comme l’Organisation internationale de la Francophonie (OIF) et le Gabon a examiné l’élaboration de la prochaine stratégie quadriennale en présence du nouveau recteur de l’Agence universitaire de la Francophonie (AUF), un organisme de l’OIF, Slim Khalbous. L’Assemblée générale se tiendra en mai 2021 de l’OIF. D’où la réunion représentée par Flavien Enongoue, Ambassadeur Haut Représentant du Gabon en France Représentant du Gabon auprès de de l’OIF.

Pour fermer avec cette section, « L’Union » du 3 août, à la page 5, ‘Michael Moussa Adamo célébrée par les Ogivins ». C’est le titre qui raconte comment la maison de la nouveau ministre de la Défense nationale, dans la commune d’Akanda, au nord de Libreville a été le théâtre d’une manifestation en soutien à la partie intéressée, pour natif de Makokou.

Le journaux hebdomadaires apportant un autre son de cloche.

‘Mibana’, bimensuellement dans le kiosque le 4 août 2020 examine la mise en œuvre de l’état de la presse sous les titres suivants : « Garantir la durabilité de la liberté de la presse, une obligation constitutionnelle pour Ali Bongo ». Selon le journal, la liberté de la la presse, qui est un corollaire de la liberté d’opinion, doit être garantie.

« Le Loupe » du 5 août 2020 consacre son titre à la « promotion du Ngwè-Myèné dans le République : est-ce pour réduire l’influence de Jean Ping ? » Il point culminant de ces jeux politiques à grande échelle pour promouvoir autochtones de cette communauté ethnique n’est pas loin de rappeler Jean Ping (candidat malheureux à la dernière élection présidentielle).

« Le Mbandja » du 3 Août 2020 à sa première page et la page 3 ne coule pas du sujet précédent. Seulement, il en fait un jeu de marionnettes ; recevoir tout de allumer un clic de doigts. Même teké et obamba ne retournent pas pas !

« Gabon Matin » du 03 Août quitte cette nouvelle et célèbre, une victoire politique diplomatique, suite à l’adoption de la réforme institutionnelle de la CEEAC le 30 juin en juillet dernier. Les États membres ont ratifié le traité révisé avec l’entrée de la nouvelle dynamique communautaire et reconsacre la politique diplomatique du Président Ali Bongo Ondimba.

Coronavirus

Le journal « L’Union » revient à la gestion du fonds covid-19.

« L’Union » stand le 8 août 2020, à la page 4 titre : « covid-19 : Afrique franchit le jalon d’un million de cas. » Huit mois après le début de l’épidémie, le continent africain a traversé jeudi, la marque d’un million de cas. « Il s’agit d’un développement beaucoup moins grave que prévu », a déclaré le directeur Régional de l’Organisation mondiale de la santé (OMS), Matshidiso Moeti.

Selon « L’Union » du 7 août, au Gabon, c’est la baisse du nombre de cas actifs. Il Lundi 3 août, le chiffre est descendu à 2187 : Est-ce que notre pays serait si sur le chemin de contrôler cette vague de l’épidémie ? Avec 7 laboratoires, c’est 2500 tests par jour.

Mais l’edile outils distribués pour lutter contre covid-19 à un police de sa commune.

« Des masques pour le ministère de l’Intérieur », a fait l’indice principal d’un don du lot de masques offert mardi dernier par l’association Nzila Leader grâce à au Vice – Président Karim Mamouaka Berté, qui a remis symboliquement le prix.

« Le personnel infirmier toujours sur l’attente « concernant la prime à accorder annoncé le 21 mai par le Président de la République, Ali Bongo Ondimba. Le les travailleurs de la santé s’interrogent sur ce retard. Plus de 8000 agents ont été selon que le personnel de catégorie A gagnerait un peu plus que ceux de catégorie B ou C. C’est ce que l’on peut voir dans l’Union du 4 août 2020.

«  »La les provinces d’Ogooué-Ivindo et de Nyanga sont les moins touchées. » L’Union du 3 août, pages 4 et 11. Malgré ce faible taux de contamination, nous devons continuer à respecter les lignes directrices en matière de protection. Le ministre de la santé, Guy-Patrick Obiang Ndong, après sa visite sur le site de Maurel & Le bal de promo, va en trois grappes.

« Franceville : le gouverneur s’interroge sur la situation épidémiologique. » Le Haut-Ogooué est l’un des principaux foyers de propagation. Gouverneur Jacques Denis Tsanga a participé à la réunion hebdomadaire de Copil et a pu discuter avec le techniciens.

Vie de fête

Trois les partis politiques sont intéressés par les journaux de la la semaine dernière : le PDG, le CLR et l’ONU.

« L’Union » stand du 6 août 2020, page 5 : « PDG : vers une plateforme associations affiliées ? »

Le journal tire des leçons du passé. Vice-Secrétaire général 2, chargé des relations avec des partenaires politiques et associatifs et à la veille de l’environnement politique, Eloi Nzondo a rencontré le chef de « L’Appel des Mille et Un « , Dr Nicole Assele, également Déléguée Générale du Centre des Libéraux Réformers (CLR, majorité). L’objectif est de rechercher l’efficacité de l’action et du contrôle du domaine public.

À la même , « CLR : Tapoyo refuse la nouvelle vision du parti ». L’autonomisation du célériste et la thermalisation des unités de base du disparu. Le délégué général adjoint a procédé à la série d’installations du responsables locaux de l’estuaire pour le parti fondé par Jean Boniface Asselé Dabany.

« Gabon Matin » à la page 3, retourne au CLR, et l’installation de la structures de base de ce parti, il est de revitaliser et développer davantage la formation politique. Le CLR vise à devenir le première partie à être, entreprise, par le biais de l’autonomisation.

« L’Union » du 3 août 2020 a consacré son titre et les pages 2 et 3 au PDG. « Le PDG sort le bâton ! ». En effet, les décisions qui prendront date. Le Comité permanent de discipline (CPD) vient de publier et d’avertir plusieurs de ses figures, dont un Ancien Premier Ministre et les Présidents de son groupe parlementaire à l’Assemblée National et Sénat pour « non-respect de la discipline du parti ».

Journaux ont fait écho à leur manière. « Equatorial Matin » a consacré son long métrage à Comité permanent de discipline du PDG en soulevant la notion d’égalité sanctions ». Pour un total de 27 membres qui ont reçu ces sanctions pour défaut de se conformer aux instructions des parties, est un fait sans précédent.

« Temps » évoque sur sa tête, « Le PDG dans le tourment ». Le journal souligne qu’avec la Disparition du patriarcat guide, du dialogue, de la tolérance et de la paix enfin mots vides. Nous devons défaire les fondements du parti. Nous récoltons cette que nous sème.

‘Échos de la Nord » dans son numéro du 4 août 2020 à sa première page et les pages 4 et 5 décrit le PDG allant des sanctions du Comité permanent de discipline, au principe souveraineté nationale. Tout le monde l’appréciera.

« Dawn » à la page 3, ce sont des sanctions dans le PDG qui le faire réagir. Le document nous dit que le 1er août 2020, le parlementaires qui ont dit non à l’homosexualité et n’ont pas voté le la décriminalisation ont été sanctionnées. Ils révèlent un climat délétère dans le au sein du PDG sont restés indifférents au rebondissement institutionnel et aux échecs de la gouvernance de l’État qui ruine la prospérité du pays.

« Gabon Matin » du 3 août, fournit des informations à sa première page et à page 4 sur le PDG, tout en rappelant que dans 2019, trois fonctionnaires sanctionné pour être en intelligence avec l’adversaire dans les élections membres des conseils municipaux et départementaux, les dernières sanctions sont la poursuite de cette logique : l’égalité.

‘Nku’u le messager » analyse ce qu’il entend par « Il n’y a pas une seule opposition : la soi-disant opposition (Jean Ping), dissidents (Myboto, Nzouba Ndama, Barro Chambrier) et l’opposition (Ndemezo’o Obiang, Ndaot Rembogo). Des contacts ont lieu, a déclaré entre le PDG et les partis du Dialogue politique d’Angondjé ; un situation de dépendance à l’égard du PDG.

« Time », cette question lancinante : qui réussir à Zacharie Myboto ? Une Messe se prépare au renouvellement du structures de l’Union nationale (ONU, opposition), dont Zacharie Myboto est depuis sa création en 2010, son président. Il ne se présente pas pour un troisième mandat.

« L’Aube » du 3 août 2020 s’intéresse également à L’Union Nationale (ONU) pour discuter de la convocation du Congrès du renouveau. Il était une fois Zacharie Myboto. » A 82 ans, cet ancien pilier du régime d’Omar Bongo Ondimba est l’un des des grandes manœuvres de l’opposition a eu une riche expérience. Nous allons au renouveau des générations politiques avec sa retraite.

« Le Mbandja » du 3 août, dans ses titres à la page 5 questions : « Vers une nouvelle coalition d’opposition autour de René Ndemezo’o Obiang ? Il Parti de la Nouvelle Démocratie (DN) a perdu presque tout ce qu’il avait en 2016 et surtout après la grande humiliation lors des dernières élections législatives et locales d’octobre 2018. Il tente de rebondir en annonçant le la création d’une nouvelle coalition d’opposition, qu’il dirigera.

Social

« L’Union », dans son numéro du 8 août 2020 consacre son titre et ses pages 2, 3 et 7 à sanctions promises par le Ministre de l’éducation nationale. Ils vient de tomber contre les institutions, fermé et leurs têtes suspendues et les étudiants, interdit de passer le baccalauréat pour produit, établi, pour des sommes d’argent. C’est la grande information de la la semaine dernière dans le monde de l’éducation.

Dans son édition du 6 août, « ‘Notes : améliorations dans le distribution en ligne ». Rien à voir avec l’article précédent, il est pour éviter de nuire à l’application de la distance physique. Basé sur le téléchargement en ligne par les parents et les apprenants, 205 239 bulletins d’information ont été téléchargés dans le territoire.

Dans le même ordre, la première page et les pages 2 et 3 de l’Union dans un kiosque le 4 août intitulé « Le Bac dans la Ligne de Spot ». En effet, à mi-chemin entre le reprise, le 20 Juillet, les candidats IAC ont montré leur confiance au milieu des réserves créées par un calendrier scolaire bouleversé par le coronavirus. Le temps est pour les priorités : le travail dirigé, le révisions et étude des textes.

« Gabon Morning » revient à la page 7 pour nous dire que certains les écoles privées exigent des parents d’élèves qu’ils payent à l’avance frais de scolarité pour le mois de Mars et Juin avant d’apprendre leurs résultats école. En attendant la réaction du gouvernement, les bulletins de les billets sont confisqués.

« L’aube », à la page 2 clairement intitulée : « Enseignement supérieur et éducation national exceptionnel : M. Mouguiama-Daouda sans solution ». C’est ça. ses annonces ont produit peu d’effet catalytique et que ses poches pleines n’ont pas ne peut pas payer les enseignants.

Concernant l’enseignement supérieur. « L’Union » du 05 août, à page 7 nous informe sur les premiers doctorats chinois de l’UFGSE. En effet, l’Université Franco-Gabonaise Saint-Exupéry (UFGSE) est à l’œuvre. C’est un présence doctorale impeccable qui a été en mesure de tenir en ligne pour conférer le diplôme de doctorat dans tous les domaines (relations internationales, Développement durable, Science politique), Université de Wuhan.

« L’Union » du 7 août, page 7, intitulée : « CNSS la sypross dénonce un vice de procédure dans la révision de la Convention collective ». En effet, le commerce national union de La Caisse Nationale (SYPROSS) dénonce son exclusion lors de la création de d’un projet de révision de l’ancienne Convention. Ils exigent l’annulation de ce projet qui mettra les flux de trésorerie en cette période de crise actuelle.

À la même , il s’agit de l’intégration de 186 agents de sécurité opérationnels pénitencier. Après quatre ans sans solde, ils sont intégrés au la fonction publique. Ils portent encore des bandes d’officier.

S’ adressant à la « L’Union » du 6 août est dédiée au secteur de la santé : « L’Union » jours fous du CNSM. En effet, depuis l’ultimatum, le 29 juillet, de la Ministre de la Santé Guy-Patrick Obiang Ndong, qui a de nouveau visité lieu mercredi 5 Août dernier, la direction et le personnel du Centre National de Santé mentale (CNSM) sont sur les dents. Le problème des capacités d’hébergement de nouveaux résidents se posent.

Le livraison du 4 Août revient au même secteur jamais panacée. C’est le Directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus, lors d’une conférence de presse en ligne le lundi 3 Août que parle : « cette maladie peut être contrôlée ».

À la page 8, « Prytanea militaire : Flora Naika Pogho vole au-dessus des procès écrit. » En effet, le concours spécial traditionnel de 6e participation avait initialement présenté 514 candidats, dont 188 filles et 326 garçons, pour 33 places disponibles. Le candidat Flora Naika Pogho a obtenu une moyenne de 18/20. Du côté des garçons, Timex Mboumba Nyangou a marqué 17.90.

À la même page, le journal nous informe que le PDG de Setrag a donné un don au maire de la municipalité de owendo. « Un acte de solidarité du setrag dans le cadre de son campagne de distribution de trousses alimentaires à 1500 familles vivant en périphérie de la voie ferrée.

Économie

« Le FMI fournit une aide d’urgence de 92 milliards de francs CFA Gabon ». C’est ce que nous pouvons découvrir, afin de renforcer les services de santé. En effet, l’exécutif Conseil d’administration du FMI est satisfait de la gestion de la crise pandémique. Il décaisse une enveloppe pour protéger les groupes les plus vulnérables et les petits entreprises.

« L’école des mines de Moanda ouvre ses portes dans la sous – région ». Il est qui figure à la page 6 de l’Union publiée le 8 août 2020. En effet, le conseil d’administration de l’école a décidé d’ouvrir l’école à candidats de la sous – région de la CEEAC. Une révision qui a fait l’objet de de nombreuses discussions entre la partie gabonaise, la CEMAC et la BAD, nous apprenons dans les gros titres de tous les jours.

À la même , la société minière Ogooué (Comilog), filiale du groupe français Eramet, a enregistré une augmentation de 31% de sa production de manganèse au premier trimestre 2020. Le PDG du groupe Eramet, Christel Bories, a salué la continuité du opérations dans le strict respect des mesures de production sanitaire.

« RNB : Carmen Ndaot fait valoir le point. » En effet, le ministre de la Promotion de la investissements, Carmen Ndaot a eu une séance de travail avec des fonctionnaires de l’Agence nationale gabonaise de promotion de l’investissement (ANPI-GABON). L’objectif est de présenter des statistiques sur la création d’entreprises et établir une évaluation du guichet numérique pour l’investissement (RNB).

À la page 7, le journal nous dit qu’il y aurait une assurance maladie. En effet, « AXA et Transmed pour la santé à domicile ». C’est le titre qui parle de la société AXA GABON compagnie d’assurance, qui a signé un partenariat avec le nouveau transmé structure de santé ambulatoire ; rendre son produit plus accessible pour les utilisateurs.

« L’Union » du 7 août 2020, à la page 6, passe en revue les opérations de l’entretien de la société gabonaise de l’énergie et de l’eau (SEEG). l’entretien du réseau électrique qui est resté suspendu en raison du confinement ; la puissance des barrages Kinguele-Chimbelé de 60 MW. C’est une tâche , lorsque nous savons que le vendredi 24 juillet, le SEEG avait a enregistré une panne générale à Libreville en raison d’un échec de atterrir sur la ligne de très haute tension 225Kv.

« L’Union » du 6 Août informe sur les aliments frais et secs, pourquoi les prix ne baissent pas pas ? Mouvement de l’humeur des grossistes, les produits alimentaires abondent à encore une fois, malgré la fermeture des frontières. Plus rien ne manque, mais curieusement, les prix ne sont toujours pas inférieurs. Drôle paradoxe. Certains parlent de « coûts de la route ». Suivez nos yeux.

À la page 7, « ‘la sûreté de l’aviation ; Afrijet obtient la certification iosa. En effet, c’est une bonne nouvelle pour l’aviation gabonaise. La Société Afrijet Business Service vient d’obtenir la certification IOSA, à la suite d’un audit menée par des auditeurs nommés par l’Association internationale du Transport aérien (IAFA). Afrijet rejoint un groupe de 43 opérateurs africains Certifié IOASA.

À la même page : « Webinaire : Gabon Telecom sur la lutte contre cyberattaques ». Permettre aux leaders mondiaux sur le terrain de prendre la prise de conscience de ce fléau et de le combattre efficacement.

« L’Union » du 5 août, à la page 12 : ‘Port-Gentil : Perenco cinq tirs dans un ». Le quotidien rapporte que le plus grand producteur de pétrole au Gabon (100.000 barils par jour), dans la mise en œuvre de sa politique sociétale, offert matériel médical à l’hôpital régional de Ntchenguè, kits les services alimentaires au CEMI, à la mission Nissi, à l’APHOM et aux affaires sociales. Le gouverneur Paul Ngome Ayong a reçu le don symboliquement.

La vie quotidienne du 4 août, à la page 7, intitulée « Oil and Mines : les a promus en fonction. » En effet, le ministre du pétrole Vincent de Paul Massassa a installé symboliquement le nouveau secrétaire général du ministère Pétrole, gaz et mines, Nestor Antome Ayi, le 29 juillet. Il remplace Liliane Ngari, nommée Secrétaire Générale au Ministère du Tourisme.

Société

« L’Union » du 7 août consacre sa première page et ses pages 2 et 3 à l’église. culte : réouverture en vue ? ».En effet, près de cinq mois, la question de la réouverture des lieux de culte est au centre de discussions entre dirigeants politiques et religieux. L’enjeu est de taille ; lieux censés être des foyers de contagion, ce fait partie de la durée, en particulier le devoir de discipline chez les hommes de Dieu ! Quelles sont les précautions de sécurité ?

À la page 8, le journal informe sur le «  » incendie près du stade Omnisports : non de dommages importants. » En effet, un écran de fumée noire a déclenché jeudi à la fin de la journée un incendie à grande échelle à la périphérie du stade Omnisports Omar Bongo de Libreville. Les jeunes à la recherche des débris de cuivre de vieux moteurs abandonnés par la société Entraco. Les flammes auraient été provoqués par ce groupe de jeunes. Deux véhicules-citernes du pompiers pour le feu ont été en mesure de contenir les flammes.

« L’Union » sur le kiosque le 6 août, à la page 8 s’intéresse au « Petit Mayombo, un nouveau départ ». Le sulfureux comédien gabonais revient à l’actualité, ce Cette fois en chansons. Le 30 Juillet, le teaser mis en ligne enregistre déjà plus d’un million de vues.

« L’Union » de Le 3 août, à la page 8 revient au concours organisé par la Garde Républicain (GR), ‘9000 candidats sur la ligne de départ pour 400 agents appelé à intégrer cet organe. Mais sur plus de 14 000 dossiers reçus par le organisateurs de ce concours militaire, près de 4 000 candidats ont déjà été éliminé. Libreville a enregistré 4 486 candidats et Franceville a enregistré 332 candidats. Les personnes sélectionnées seront envoyées à des services spéciaux pour enquête de moralité.

« Matin équatoriale », dans ses titres à la page 3, nous dit que le réseau national de journalistes (RENAJD) plébiscite le journaliste Jean-Claude Afa’a. Il était élu président avec 95, 83% le samedi 1 août 2020 contre son principal adversaire Thierry Mebalet M’Ekouaghe qui a obtenu 4,17%.

« Le Mbandja » du 7 août 2020, consacre à sa une et à la page 3, la suspicion de tentative de viol à l’hôpital universitaire d’Owendo (CHUO) : « Dr Elise Eyang Obame, juge ou DG ? ». En effet, accusé de tentative viol, A.M.E.N, étudiant à Université des sciences de la santé (États-Unis) et gynécologie interne au CHUO a été arrêté puis écrasé après deux jours de garde à vue au pénitencier de Libreville. Même avant que le tribunal se prononce sur l’affaire de la prétendue innocent, le CHUO a déjà parlé !

« Gabon Matin » du 03 août nous dit que le monde de la culture est dans la douleur. En effet, la menace posée par covid-19 touche tous les secteurs de la Gabon. Difficile en raison du manque de spectacles et de concerts depuis le activités liées à la pandémie covid-19.

Sports

« L’Union » du 4 août, à la page 12, intitulée « Aubameyang King » de l’Angleterre ». Numéro 14 d’Arsenal, Pierre-Emerick Aubameyang offert artilleurs leur 14e Trophée en Coupe d’Angleterre : un ensemble symbole. 44 buts en 72 matchs. Pour le préserver, Arsenal devra se conformer à la caprices du joueur : 180 millions de francs par semaine. Serie à suivre.

« The Union », dans un kiosque le 6 août à la page 10, regarde à la activités sportives. La question intitulée : « Winie Mapangou reste au stade Brestois 29. En effet, elle est arrivée la saison dernière pour intégrer le Stade Brestois 29, international gabonais Winie Mapangou a vu son contrat prolongée d’une saison. But : jouer en L1 la saison prochaine.

Internationale

« L’Union » du 6 août la page 13 : « Liban : colère après l’apocalypse. » C’est un pays en état de choc après les explosions qui ont a frappé Beyrouth dans la nuit de mardi dernier. 113 morts, 4000 blessés et des quartiers entiers ravagés. Le chef du gouvernement libanais, Hassan-Diab, sera éclaircir la situation. « Il est inacceptable qu’une cargaison de nitrate d’ammonium, estimé à 2750 tonnes, présent depuis six ans dans un entrepôt, sans mesures de protection », a-t-il dit.

Dans sa livraison du 8 août, à la page 14, « L’Union » révèle sur la Côte d’Ivoire : « Candidat Ouattara pour sa propre succession ». Après la mort d’Amadou Gon Coulibaly, un dauphin et déclaré candidat du parti au pouvoir RDR, au élection présidentielle d’octobre prochain. L’ADO renvoie au cas de force majeure à représenter : « J’ai décidé de répondre favorablement à l’appel de mon concitoyens qui me demandent d’être candidat. » C’est un peu malgré lui.

FR/INFOSBABON/2020

Droits d’auteurFosGabon

Partager.