Comment se passe une séance d’ostéopathie ?

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Comment se passe une session ? Combien de temps ça dure ? Combien cela coûte-t-il ? On doit se déshabiller ? Est-ce qu’ils vont me manipuler ? Est-ce douloureux ? La consultation sur l’ostéopathie se déroule en trois étapes.

1- Évaluation et diagnostic Lors d’une consultation, l’ostéopathe vous demandera d’abord la raison de votre visite, vos symptômes (même s’ils ne semblent pas avoir de lien évident avec ce modèle), ainsi que votre état général, vos antécédents médicaux et votre mode de vie. Un interrogatoire qui lui permet de faire son diagnostic, et de vous rediriger vers votre médecin traitant si votre pathologie ne tombe pas sous l’ostéopathie.

Il est conseillé d’apporter le dossier de santé de l’enfant ou du nourrisson. Ainsi, l’ostéopathe aura un accès direct à des informations sur sa courbe de naissance et de croissance, ce qui lui permettra de mieux comprendre l’état de santé de l’enfant ou du nourrisson.

A lire aussi : Comment réussir l'organisation d'une soirée d’entreprise ?

Après cette entrevue approfondie, l’ostéopathe peut vous demander de vous mettre en sous-vêtements pour un examen. Grâce à des tests palpatoires spécifiques, il sera en mesure de déterminer les zones du corps qui ont des restrictions de mobilité qui peuvent entraîner des blocages et des douleurs. Cette évaluation ostéopathique du corps entier complète le diagnostic.

A découvrir également : Un enfant tué par un portail : le délit d’homicide involontaire retenu

2- Traitement L’ ostéopathe dispose d’un large éventail de techniques et utilisera le plus adapté et le plus confortable selon votre pathologie, âge, etc. Certaines manipulations peuvent conduire à un « crunch » parfois perçu comme inquiétant : c’est la conséquence de la compression et de la décompression rapides du gaz présent dans le liquide que lubrifie les surfaces articulaires (et en aucun cas un craquement osseux !).

Le but de ces techniques (qui restent indolores) est de restaurer une amplitude de mouvement correct vers l’articulation. D’autres méthodes sont plus ou moins perceptibles selon les tissus impliqués.

Après un examen final pour vérifier l’effet de son intervention, l’ostéopathe vous recommandera d’épargner quelques jours le temps qu’il faut pour votre corps pour intégrer le traitement et rétablir son équilibre naturellement.

Selon la pathologie, d’autres séances peuvent être nécessaires. Les pathologies aiguës, telles que le torticolis ou le lumbago, peuvent prendre une à deux séances en moyenne. Dans le cas de la pathologie chronique, le nombre de séances dépendra de la réaction du corps au travail de l’ostéopathe. Il est alors conseillé d’effectuer un suivi multidisciplinaire avec d’autres professionnels de la santé, tels qu’un physiothérapeute ou un podiatre.

3- Infos pratiques L’ ostéopathe est un thérapeute qui exerce sa profession dans une pratique libérale. Pendant votre rendez-vous, n’oubliez pas d’apporter des examens supplémentaires (radiologiques ou de sang) qui peuvent l’aider dans son diagnostic. Une consultation prend environ 45 minutes. Le coût varie selon le praticien, la moyenne dans la province se situant entre 50 et 60 euros, dont une partie est couverte par certaines mutuelles

Cette feuille est tirée du Patient Guide publié par IsoStéo Lyon en2015.

Tag : PharmIdea

Partager.
Show Buttons
Hide Buttons